Groupe Hospitalier carnelle portes de l’oise

la prévention

Programme « Pare à Chute »

   logo-pare-a-chute

 

 

 

Depuis mars 2016 le GHCPO s’est engagé dans la campagne « pare à chute  » conduite par l’Agence Régionale de Santé.

L’objectif est d’améliorer la prévention et la prise en charge des chutes et blessures dans les services.

 Aujourd’hui les services engagés dans la campagne sont :

 -l’Unité de Gériatrie Aigüe (20 lits) / site Beaumont

-l’unité de Soins Suite et Réadaptation de spécialités (12 lits) / site Carnelle

 

 

La Lutte contre les escarres

L’escarre ​ est la destruction locale plus ou moins importante d’un tissu, due à une diminution de l’irrigation sanguine suite à un processus ischémique. L’ischémie est la diminution de la vascularisation et donc de l’apport sanguin au niveau de ces tissus. Les escarres apparaissent particulièrement chez les personnes alitées.

En 2013, l’ARS Ile-de-France a lancé la campagne « Sauve ma peau, maîtriser le risque escarre » auprès d’établissements sanitaires et médico-sociaux volontaires. Ceux-ci s’engagent à mettre en œuvre 5 bonnes pratiques pour réduire la survenue d’escarre :

1. Traiter tôt l’escarre dès la rougeur ;

2. Former les professionnels et éduquer les patients et leur entourage ;

3. Assurer une prise en charge pluridisciplinaire (infirmières, médecins, aide soignantes, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychomotriciennes, diététiciennes, etc.) ;

4. Évaluer et réévaluer le risque d’escarre au sein des établissements ;

5. Pour le patient à risque : changer de position régulièrement et utiliser les supports adaptés.

D’après les compteurs renseignés par les établissements participants, près de 25 000 patients identifiés comme étant à risque d’escarre, ont évité d’en avoir grâce à ces bonnes pratiques entre septembre 2013 et juin 2014.

A la suite de cette campagne, à laquelle ont participé plus de 200 établissements sanitaires et médicosociaux, une enquête régionale de mesure des Escarres et du risque Escarre était programmée du 8 au 12 juin 2015.

Le GHCPO

sauve-ma-peau