Groupe Hospitalier carnelle portes de l’oise

Politique qualité

La qualité et la gestion des risques sont omniprésentes dans le projet d’établissement,  déclinées dans le projet médical, le projet social, le projet du système d’information, le projet de soins infirmiers médico-techniques et de rééducation.

La démarche d’Amélioration Continue de la Qualité et de la Sécurité des Soins s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre :

  • Du projet d’établissement du GHCPO
  • Du Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens
  • De la convention tripartite de l’EHPAD
  • De la procédure de Certification HAS, dans ses versions successives.

Le projet qualité traduit l’engagement de la Direction et du Directoire au développement de la démarche d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins.

Ce projet qualité définit la politique qualité et les objectifs à suivre pour tous les services de soins. La veille de l’application de la politique qualité est assurée par la Direction Qualité, Gestion des Risques, Clientèle et Communication. La politique qualité est revue selon les évolutions réglementaires et législatives du système de santé.

La politique qualité s’inscrit dans une démarche de prévention de la gestion des risques, tant sur le plan des activités médicales, paramédicales ; que des fonctions logistiques, des risques en matière d’environnement et financiers. L’implication des médecins dans cette politique qualité a été renforcée par la loi HPST (Hôpital, Patient, Santé, Territoire) :

« La CME contribue à l’élaboration de la politique d’amélioration continue de la Qualité et de la Sécurité des soins ». Le Coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins apporte un appui stratégique au Directeur Général et au Président de la CME dans ce domaine et participe avec la CSIRMT et la CRUQPC à l’élaboration du programme d’actions.

Le programme d’amélioration continue de la qualité, comprend entre autres, la lutte contre les infections associées aux soins, la prévention de la iatrogénie médicamenteuse, la prise en charge de la douleur, la prévention des événements indésirables associés aux soins, les vigilances sanitaires. La démarche de certification des établissements de santé reste le guide de l’application et la pérennité de cette politique.

La politique d’évaluation est basée sur :

  • Les évaluations externes, réalisées par des organismes d’état ou accrédités.
  • Certification de la Haute Autorité de Santé pour le secteur sanitaire, convention tripartite pour le secteur médico-social, l’accréditation du laboratoire d’analyses (norme ISO 15189).
  • Les évaluations internes, autoévaluations issues de guides de bonnes pratiques, référentiels nationaux, de normes ou réglementation.

Evaluation selon les orientations de l’établissement :

Chaque année, un programme d’audits est élaboré par la direction qualité et les auditeurs puis soumis pour validation à la direction générale et aux COPIL qualité sécurité des soins.

Ces audits seront réalisés par les membres du groupe d’auditeurs ou par d’autres personnels de l’établissement compétents dans le domaine audité.